BBC Monthey Chablais | Le BBC Monthey-Chablais évite le hold-up!
1790
post-template-default,single,single-post,postid-1790,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais évite le hold-up!

Le BBC Monthey-Chablais évite le hold-up!

Le BBC Monthey-Chablais s’impose de justesse au Tessin (66-67), au terme d’une partie dans l’ensemble bien maîtrisée, mais qui aurait pu lui échapper sur la fin.

Malgré l’absence de plusieurs joueurs, le BBC Monthey a conclu victorieusement son premier tour, dans une salle où il n’a que trop peu souvent connu les joies du succès ces dernières années. Sérieux et appliqués défensivement, les hommes de Manu Schmitt ont pris le match par le bon bout, mettant à mal la belle machine offensive des Tigres. Deux points qui leur permettent de confirmer leur cinquième rang.

Contre mauvaise fortune bon cœur

Depuis quelques semaines, le BBC Monthey-Chablais accumule les pépins physiques. Ils s’enchaînent, à tel point que le club valaisan ressemble plus à un hôpital qu’à une équipe de basket. «Je n’ai plus que quatre joueurs valides et à 100%, nous n’étions que cinq aux entraînements. Difficile dans ces circonstances de pouvoir bien se préparer», déplorait l’entraîneur des Sangliers. Sorti sur blessure contre Bâle, Kevin Monteiro est venu compléter la longue liste des absents. Mais le BBCM a su faire fi de tous ces malheurs pour trouver les ressources nécessaires au Tessin. Il aura dominé durant une grande partie du duel avec un écart de onze unités (17-28), puis un maximal de quatorze (35-49, 24e), ce qui réjouit son coach: «Au vu du contexte, je suis vraiment satisfait de notre match et fier de mes joueurs qui ont mis la manière. Cette victoire va compter pour la suite de la saison.»

La parole est à la défense

Relativement maladroits en phase offensive, avec un faible 40% aux tirs, les Montheysans ont pu compter sur une défense de fer pour enrayer la force de frappe des tireurs adverses. «Tenir Lugano à 66 points, c’est vraiment une énorme performance. Notre objectif était d’en encaisser moins de 75 car au-delà, la mission aurait été très compliquée.» Manu Schmitt a de quoi se montrer satisfait, car jamais cette saison les Tigres ne furent aussi peu prolifiques en attaque. Leurs nombreuses pertes de balle, notamment en première période, auront été la cause principale de ce manque d’efficacité.

Une fin de match difficile

Entamé lors des ultimes minutes du troisième quart, le retour aux affaires des Tessinois se confirma lors du dernier «dix». Petit à petit, l’avance confortable des visiteurs se mit à fondre, passant de 39-51 à 56-58 au début du «money-time». «Lugano a pris confiance, il a mis des gros shoots et mieux défendu, mais on a su se montrer forts mentalement», analysait Marin Bavcevic. Contre toute attente, la partie allait se jouer sur des détails, dans un final à suspense. Souvent individualiste et en panne d’adresse, Karl Cochran sortit de sa boîte, inscrivant notamment le panier décisif: «Monthey a ce genre de joueur avec de l’expérience qui fait la différence, ce que n’a pas Bracelli par exemple», relevait Andrea Petitpierre, coach des Luganais. «Mais le match, nous le perdons au début en ne sachant pas bloquer Frease et pas sur notre dernière possession.» Manu Schmitt, quant à lui, tenait son explication sur ce passage à vide: «On a déjoué en attaque, la fatigue et le manque de lucidité ont failli coûter cher, mais on a quand même été capables de contrôler le rythme.»

Place à la SBL Cup

Avec six victoires en dix matchs, Monthey-Chablais a parfaitement réussi son début de championnat. Pour atteindre le final four de SBL Cup, il devra battre Massagno, un challenge difficile à relever mais pas impossible. «A titre personnel, je joue toujours pour gagner. Sur un match tout sera possible», confie le mentor des jaune et vert. Selon lui, tout dépendra des forces en présence: «Il faudra voir où en est l’état physique de mes joueurs car on est très diminués en ce moment. Mentalement, ce succès et important, j’espère qu’il n’aura pas laissé trop de traces.» A vérifier mardi soir au Tessin.

Article du Nouvelliste, le 09.12.2018 à 16h39, David Chappuis