BBC Monthey Chablais | Monthey-Chablais souffre mais passe sur la fin!
1850
post-template-default,single,single-post,postid-1850,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Monthey-Chablais souffre mais passe sur la fin!

Monthey-Chablais souffre mais passe sur la fin!

David Chappuis

En s’imposant dans la douleur,  les Chablaisiens ont renoué avec le succès en championnat, eux qui restaient sur deux revers de rang au mois de décembre. Pourtant, rien ne fut simple face à un adversaire accrocheur et déterminé. Celui-ci, aura mené la vie dure à une formation montheysanne peu à son affaire, manquant sérieusement de rythme notamment en première période. Avec 46 points encaissés durant les vingt premières minutes, la défense des locaux n’offrit pas les meilleures garanties. Heureusement, la suite aura été de bien meilleure facture pour un BBCMC qui resserra les rangs et sa garde.

Monthey-Chablais a plutôt bien entamé la partie 9-6, 17-13  grâce à une belle adresse longue distance. Mais les visiteurs sous l’impulsion de Wade reprirent les choses en mains réussissant un 7-0 en deux minutes passant ainsi devant (20-24, 11e). La suite du second quart resta à l’avantage des hommes de Dessarzin même si les Valaisans n’abdiquèrent pas à l’image de l’omniprésent Boris Mbala au four et au moulin. Hélas, l’ancien Fribourgeois ne put éviter à ses coéquipier de subir les assauts adverses et de permettre à l’écart de grimper quelque peu pour atteindre les douze unités dès le retour des vestiaires, 38-50 (21e).

Un 12-3 encaissé qui aurait pu avoir des conséquences irréversibles sur l’issue de la rencontre. C’est à ce moment-là que débuta le festival longue distance, les artilleurs se nommèrent Karl Cochran et Mikaël Maruotto. Le duo en réussit cinq lors du troisième quart. Au tableau, la balance bascula peu à peu en faveur du BBCMC qui infligea un partiel de 21-4 à des Vaudois soudainement devenus fébriles (59-54, 28e). Lausanne revint à nouveau, démarrant le dernier « dix » avec un tout petit point d’avance et même un peu plus, 63-69 (33e). On senti les Montheysans au bord de la rupture mais ils eurent le mérite de ne rien lâcher et dans un sursaut d’orgueil, ils passèrent l’épaule grâce à leur trio Cochran-Mbala-Maruotto et un 9-0 en moins de trois minutes, 72-69 puis 77-72. Malgré une ultime tentative adverse, Monthey résista pour aller cueillir un succès acquis dans la souffrance mais qui va faire du bien au moral. Prochaine échéance dimanche prochain du côté de Massagno.

BBC Monthey-Chablais – Pully-Lausanne Foxes 80 – 76 (38-46)

Notes : Reposieux 600 spectateurs Arbitres MM. Novakovic, Marmy et Goncalves. Monthey sans Blaser, Wright et Monteiro (blessés), Pully-Lausanne privé de Lopez et Poli (blessés). Cochran et Wade élus meilleur joueur de leur équipe.

Fautes : 16 contre Monthey, 13 contre Pully-Lausanne. Antisportive à Frease 25’09.

Monthey : Bavcevic 3; Cochran 27; Mbala 14; Reid 6; Frease 6 puis Maza 2; Maruotto 19; Solioz; Fritschi 3. Entraîneur : Manu Schmitt

Pully-Lausanne : Pythoud 4; Wade 18; Ugba 21; Wilson 12; Hart 10 puis Louissaint 3; Rodrigues; Pierce 8. Entraîneur : Randoald Dessarzin

Au tableau : 5e 9-10; 10e 20-22; 15e 30-33; 20e 38-46; 25e 46-53; 30e 59-60; 35e 70-69; 40e 80-76.