BBC Monthey Chablais | Le doublé gagnant
1957
post-template-default,single,single-post,postid-1957,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le doublé gagnant

Le doublé gagnant

David Chappuis, Birsfelden

A Bâle, Monthey-Chablais a renoué avec la victoire après trois revers de rang. Même si tout ne fut pas encore parfait, on a senti une réelle amélioration et des progrès en termes de qualité de jeu collectif et dans l’état d’esprit. On a vu des joueurs se battre sur toutes les balles mais aussi avoir la volonté de bien faire circuler la sphère orange, pour preuve les vingt-deux assists réussis lors de cette partie. Certes, l’adversaire n’est pas un cador de la Ligue mais les Sangliers auront tout de même réalisé une performance d’ensemble encourageante pour le futur.

La première période n’aura pas été d’une grande qualité technique, la faute à un cruel manque d’adresse de part et d’autre. Malgré cela, les Chablaisiens contrôlèrent plutôt bien le tempo du match. Ils firent la course en tête mais sans jamais parvenir à distancer des Rhénans accrocheurs 12-17, 22-28, 27-34 (18e) à l’image de leur Américain Hester et ses dunks ravageurs. Le duo Wright-Reid, enfin complémentaire, permit à son équipe de maintenir le cap à la pause. Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie changea peu à peu en faveur des visiteurs sous l’impulsion de Frease redevenu dominateur sous les panneaux et Cochran à longue distance. Le réveil de ses deux US coïncida avec l’envolée du BBCMC. De 36-40 le score passa à 41-57 en quatre minutes, un partiel de 17-5 qui mit définitivement les Valaisans sur les bons rails. Ceux-ci confirmèrent leur élan dans le dernier « dix » en grande partie grâce à leurs sept tirs primés inscrits durant cette ultime période dont quatre pour Maza et Cochran. Au tableau, l’avance augmenta encore pour atteindre la barre des vingt unité, 55-75, 60-80 (35e) puis même la dépasser 65-89, 67-94 en fin de duel sur un panier bonus d’un Joël Wright qui commence à gentiment retrouver son vrai niveau.

Ce succès, couplé à la défaite de Boncourt à Lugano, permet aux Montheysans d’asseoir mathématiquement leur place dans le Top 6 avant la dernière journée. Ce voyage outre-Sarine aura ainsi permis aux hommes de Pembele de faire coup double. Le revers des Lakers à Neuchâtel, leurs assurant d’ores et déjà de terminer cinquième. C’est donc  sans pression que le BBCM recevra Lugano samedi avec pour objectif de s’imposer à domicile, chose qu’il n’a pas fait très souvent.

Le fait du match

Avec 44% à trois points, Monthey-Chablais aura été plus adroit dans ce secteur qu’aux lancers francs où il a terminé avec un faible 33%.

Starwings Basket – BBC Monthey-Chablais 71 – 94 (32-36)

Notes : Sporthalle 200 spectateurs (dont un grand nombre de Montheysans) Arbitres MM. Marmy, Goncalves et Emery. Starwings sans Mitchell (blessé), Monthey privé de Solioz, Monteiro, Blaser et Fritschi (tous blessés). Hester et Cochran élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 12 contre Starwings, 20 contre Monthey. Technique à Calasan 25’19.

Starwings : Kostic 2; Fuchs 1; Hester 33; Calasan 16; Smith 11 puis Davet; Herrmann 5; Verga 3; Streich; Christmann. Entraîneur : Pascal Donati

Monthey-Chablais : Bavcevic 10; Cochran 16; Mbala 9; Reid 13; Frease 12 puis Wright 19; Landenbergue 5; Maruotto; Maza 10. Entraîneur : Patrick Pembele

Au tableau : 5e 7-10, 10e 14-17, 15e 24-28, 20e 32-36, 25e 33-47, 30e 48-61, 35e 60-80, 40e 71-94.