BBC Monthey Chablais | Trop constant dans l’inconstance
1987
post-template-default,single,single-post,postid-1987,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Trop constant dans l’inconstance

Trop constant dans l’inconstance

David Chappuis

Sur le plan comptable, ce dernier match du second tour, ne revêtait pas une importance particulière, Monthey-Chablais étant d’ores et déjà  assuré de son cinquième rang. Loin d’être souverain dans sa salle, il a réussi toutefois à s’y imposer  ce qui est déjà un point positif. Pour le reste, pour la manière, il faudra encore patienter tant les Montheysans manquent de sérénité et de justesse dans leur jeu pour pouvoir prétendre fournir une prestation aboutie sur quarante minutes. Ce succès, ils le doivent plus à la maladresse inhabituelle des Tigres et à leurs mauvais choix tactiques, dixit leur coach, qu’à leur niveau de jeu sur cette rencontre qui fut peu plaisante à suivre.

Pourtant, si on se fie aux statistiques, les hommes de Pembele auront mené les débats durant vingt-cinq minutes.  A l’exception du premier quart où les Tessinois menèrent à deux reprises 3-7 puis 13-18 (6e), le reste du temps ce sont les Sangliers qui firent la course en tête grâce d’abord à Reid et Landenbergue puis à la présence précieuse de Frease dans la peinture ensuite. Côté Lugano la gâchette Pollard fut au rendez-vous même si celui-ci aura été plutôt maîtrisé notamment après la pause à l’inverse de son compatriote Green dont l’adresse alla crescendo au fil des minutes. Les Chablaisiens creusèrent l’écart au deuxième « dix » dépassant les dix unités via un 10-0, 38-26 (16e). Hélas, cela ne dura pas longtemps puisque les visiteurs réagirent rapidement, réussissant à leur tour un partiel de 11-0 pour recoller, 38-37 (21e). Dès ce moment-là, le duel resta équilibré de longues minutes même si le BBCMC fut plus le souvent aux commandes, 44-39, 51-46. C’est en fin de match que celui-ci pensait avoir fait définitivement la différence grâce au réveil de sa paire Cochran-Maruotto, 75-68. Mais un nouveau tir primé de Stevanovic (le troisième) et un dunk de Green et voilà Lugano au contact, 75-73 à cinquante secondes du terme. Heureusement, plus aucun panier ne sera inscrit et Monthey conserva son maigre pécule puisque Stevanovic échoua de loin et de très peu sur le buzzer.

De cette partie, on ne va retenir au final que la victoire pour des Montheysans qui n’auront pas franchement convaincu à l’aube du tour intermédiaire 1-6 auquel ils participeront dès samedi. Ceux-ci peinent à rester régulier durant un match entier. Cette constance dans l’inconstance semble ne pas vraiment vouloir quitter ce BBCMC. S’il n’y remédie pas, il aura bien du mal à exister dans cette troisième partie de championnat où les adversaires seront d’un autre calibre que ces Tessinois valeureux mais limités en termes de rotations.

BBC Monthey-Chablais – Lugano Tigers 75 – 73 (38-35)

Notes : Reposieux 500 spectateurs Arbitres MM. Michaelides, Balletta et Curty. Monthey sans Blaser, Monteiro, Solioz et Fritschi (blessés) et Mbala (examens), Lugano privé de James (blessés). Reid et Green élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 20 contre Monthey dont 5 à Bavcevic 35’11, 14 contre Lugano

Monthey : Bavcevic; Cochran 14; Landenbergue 13; Reid 19; Frease 14 puis Maruotto 6; Wright 9; Maza. Entraîneur : Patrick Pembele

Lugano : Pollard 20; Green 21; Bracelli; Willbourn 2; Berry 10 puis Stevanovic 14; Mussongo 6. Entraîneur : Andréa Petitpierre

Au tableau : 5e 13-14; 10e 24-24; 15e 34-26; 20e 38-35; 25e 44-42; 30e 53-52; 35e 63-63; 40e 75-73.