BBC Monthey Chablais | Le BBC Monthey-Chablais flirte avec l’exploit
2000
post-template-default,single,single-post,postid-2000,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais flirte avec l’exploit

Le BBC Monthey-Chablais flirte avec l’exploit

Le Nouvelliste par Adrien Délèze, 24 mars 2019 10h59 

Les Sangliers ont regardé les Lions de Genève droit dans les yeux pendant 35 minutes. Mais ils concèdent finalement une défaite 87-98 au Reposieux.

Revanchard, le BBC Monthey-Chablais l’était assurément au moment d’affronter les Lions de Genève, après deux défaites – en Coupe et en championnat – face à ce même adversaire. C’est d’ailleurs avec un état d’esprit irréprochable que les Bas-Valaisans ont traversé cette partie, en faisant bien mieux que de jouer les sparring-partners.

Au final, les hommes de Pembele se font distancer par le leader du championnat dans les toutes dernières minutes du match. Une défaite rageante, mais pleine d’espoir.

La statistique: les lancers francs comme bourreau

17 sur 19 aux lancers francs – là où Monthey-Chablais s’est contenté d’un quatre sur sept – inutile de chercher bien loin les onze points qui ont fait la différence entre Valaisans et Genevois après quarante minutes. «Je suis déçu de notre travail défensif sur ce match, nous aurions dû faire un meilleur job, commente Patrick Pembele, coach des Sangliers. Leur offrir 19 lancers francs, c’est trop.»

La différence à ce niveau s’est surtout faite en fin de troisième quart et en début de quatrième, où Kovac et Humphrey ont obtenu et transformé six lancers.

Le constat: une véritable équipe sur le parquet

Cela faisait plusieurs semaines que le Reposieux n’avait plus eu l’occasion de s’enthousiasmer à ce point devant la performance collective des siens. Investis comme rarement, solidaires quarante minutes durant, les Montheysans ont également régalé sur certaines de leurs actions offensives.

Paradoxalement, c’est l’altruisme de Reid voulant servir Wright à la 35e qui a permis aux Genevois de prendre définitivement les devants après une interception (84-85). Mais sans ce même altruisme, jamais Monthey-Chablais ne serait parvenu à regarder les Lions droit dans les yeux jusque-là.

Certains de mes joueurs auraient pu bénéficier d’un arrêt de travail, mais ils ont choisi d’être là et de tout donner. PATRICK PEMBELE, ENTRAÎNEUR DU BBC MONTHEY-CHABLAIS

La différence: Monthey-Chablais n’avait plus rien dans le moteur

Peu d’équipes peuvent se vanter cette saison d’avoir rivalisé avec les leaders du championnat durant 35 minutes. Mais après un match rempli d’émotions et intense à souhait, Patrick Pembele n’arrivait pas à s’en réjouir. «Si nous sommes satisfaits d’avoir tenu tête à Genève, plutôt que d’être déçus d’avoir perdu, alors je ne donne pas cher de nous pour les prochains matchs.»

Impressionnant défensivement durant l’entier de la rencontre, Karl Cochran lâchait un constat similaire. «Il y a quelques semaines, nous aurions été hors course après le deuxième quart déjà, souligne le mercenaire américain. Ce soir, il nous manque trois minutes pour un exploit. Nous avons fait un pas en avant en tant qu’équipe, mais il en faudra plus encore.»

Avec seulement huit joueurs disponibles – dont la plupart sont diminués par des blessures – le BBC Monthey-Chablais n’a pas eu la lucidité nécessaire pour s’accrocher en fin de rencontre. «C’est la fatigue qui nous condamne avant tout. Certains des joueurs présents sur le terrain auraient pu bénéficier d’arrêt de travail, mais ils ont choisi d’être là et de tout donner», affirme leur coach.

23 Points
Inscrits par Arizona Reid sur l’ensemble du match. Après le premier quart, où il a littéralement mangé les Genevois, l’Américain en était déjà à 14. Il a été diablement précieux pour les siens aux rebonds également. 

La blessure: Cotture sort en rampant

C’est un Arnaud Cotture à moitié rampant qui a quitté le parquet du Reposieux à la 18e minute samedi.  Une mauvaise réception, alors qu’il était à la bataille pour le rebond sous le panier, contraint le Fulliérain à quitter prématurément et dans la douleur ses partenaires genevois. «Je peux marcher, c’est déjà bien, lâchait l’intérieur des Lions à l’issue du match. A la base, j’avais l’ambition de jouer la deuxième mi-temps d’ailleurs.»

Mais les douleurs qui assaillaient sa cheville l’en ont dissuadé. «J’ai l’impression que ce n’est pas trop grave, mais une ou deux semaines d’arrêt devraient être nécessaires.»

87 MONTHEY-CHABLAIS (51) VS 98 GENÈVE (49)

Reposieux, 640 spectateurs. Arbitres: M.Stojcev, Balletta et Vitalini.

Monthey: Bavcevic (3), Cochran (13), Mbala (9), Reid (23),  Frease (10). Puis: Wright (17), Landenbergue (4), Maruotto (8). Entraîneur: Patrick Pembele.

Genève: Colter (10), Kovac (20), Mladjan (9), Humphrey (19), Padgett (14). Puis: Smith (15), Cotture (4). Entraîneur: Vedran Bosnic.

Notes: 17 fautes contre Monthey  et 15 fautes contre Genève. Monthey sans Monteiro, Solioz, Fritschi, Blasser (blessés) et Maza (raisons professionnelles). Genève au complet. Reid pour Monthey et Humphrey pour Genève sont élus hommes du match.

Par quart : 25-25, 26-24, 24-27, 12-22.

Au tableau: 5e 10-11, 10e 25-25, 15e 39-39, 20e 51-49, 25e 61-57, 30e 75-76, 35e 84-85, 40e 87-98.