BBC Monthey Chablais | Monthey-Chablais souffre mais passe en demi
2056
post-template-default,single,single-post,postid-2056,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Monthey-Chablais souffre mais passe en demi

Monthey-Chablais souffre mais passe en demi

David Chappuis

Les Chablaisiens compostent leur ticket pour les demi-finales au terme d’une partie de bien faible facture. Des trois succès acquis dans cette série, celui-ci aura été de loin le plus laborieux et donc le plus compliqué à obtenir. Sans confiner au génie, retombant trop souvent dans ses travers, le BBCMC avait donné rendez-vous à ses vieux démons lors de cet acte 4 : jeu collectif déficient, manque de rythme et de lucidité en phase offensive. Heureusement, la défense a elle tenu le choc et permit aux boys de Pembele de s’imposer in-extremis, Miljanic manquant les deux lancers, sur la sirène finale, qui auraient envoyé les deux formations en prolongation. Soulagement.

Pourtant ce sont les Montheysans qui entamèrent le mieux les hostilités en prenant rapidement le large dès les premières minutes, 8-0, 14-3 (6e) contre un adversaire encore sans doute chamboulé par son déplacement (voir ci-dessous). L’adresse à trois points du duo Cochran-Reid mit l’hôte sur orbite avant que SAM n’inflige un 9-2 aux Sangliers dont l’entrée en jeu de Wright ne leur fit pas que du bien. Individualiste au possible, l’Américain oublia souvent ses coéquipiers en attaque. C’est lors du second quart que la rencontre bascula en faveur des jaune et vert. De 18-15, le score grimpa à 36-22 (17e). A l’origine de cette faste période, la très belle prestation de Jérémy Landenbergue dont les accélérations donnèrent énormément de rythme à son équipe. Hélas, l’inconstance « AOC Monthey » refit très vite surface et un 0-7 pour les visiteurs vint ponctuer la fin de la première mi-temps.

La deuxième sera par contre nettement plus équilibrée entre les deux protagonistes même si ce sont les Chablaisiens qui firent tout le temps la course en tête. Discret jusque-là (2 points), Jules Aw se mit enfin en mode « playoffs » inscrivant dix unités lors du troisième quart. Heureusement pour le BBCMC, les autres joueurs n’ont pas suivi et il put ainsi conserver un avantage qui oscilla entre trois et sept points, 44-37, 47-41, 48-45. La décision allait donc se faire dans un ultime « dix » de tous les dangers au cours duquel les Bas-valaisans eurent à plusieurs reprises l’occasion de « tuer » le match, 55-49, 62-55, 67-61 (38e). Mais ils pêchèrent à cause de leur incapacité à gérer un avantage, un défaut qui aura bien failli leur coûter cher. Magnani et ses trois paniers bonus répondit au très efficace Landenbergue mais Monthey-Chablais forgea son succès au fait que jamais les Tessinois ne réussirent le tir pour prendre la tête. La suite et fin on l’a connaît avec Miljanic qui se loupe et Massagno qui crèvera au poteau.

Même décrochée dans la douleur, cette victoire reste ô combien importante et précieuse puisqu’elle permet aux Montheysans d’accéder au dernier carré du championnat. Ceux-ci affronteront  Fribourg Olympic dès samedi dans une série au meilleur des cinq matchs. Un adversaire qui sera à n’en pas douter d’un tout autre calibre que ce Massagno. Face aux hommes d’Aleksic, le moindre relâchement ou passage à vide se paiera cash. Le Monthey d’hier soir n’aura pas la moindre chance d’inquiéter le leader, il lui faudra par conséquence sérieusement hausser son niveau de jeu. Sur le papier, il en a les moyen, sur le parquet on verra.

BBC Monthey-Chablais – SAM Basket Massagno 69 – 67 (36-29)

Notes : Reposieux 600 spectateurs Arbitres MM. Novakovic, Tagliabue et Curty. Monthey privé de Solioz et Blaser (blessés), Massagno privé de Krstanovic (étranger surnuméraire). Landenbergue et Magnani élus meilleur joueur de leur équipe. Le coup d’envoi a été repoussé à 20h, le car des Tessinois ayant dû faire marche arrière au Gothard (fermé).

Fautes : 20 contre Monthey, 17 contre Massagno. Faute technique à Aw 5’33

Monthey : Bavcevic 2; Cochran 13; Mbala 5; Reid 8; Frease 8 puis Wright 7; Dubas 11; Landenbergue 15; Maruotto. Entraîneur : Patrick Pembele

Massagno : Magnani 13; Sinclair 10; Moore 8; Aw 14; Slokar 6 puis Miljanic 10; Martino; Grüninger 6. Entraîneur : Salvatore Cabibbo

Au tableau : 5e 11-2, 10e 18-12, 15e 30-17, 20e 36-29, 25e 44-39, 30e 51-47, 35e 59-55, 40e 69-67