BBC Monthey Chablais | Le BBC Monthey-Chablais réussit son entrée!
2165
post-template-default,single,single-post,postid-2165,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais réussit son entrée!

Le BBC Monthey-Chablais réussit son entrée!

29.09.19, 17:11, LE NOUVELLISTE 

Le BBC Monthey-Chablais a largement dominé Nyon (61-76) lors d’une typique rencontre de reprise qui n’aura jamais atteint des sommets.

Face au néopromu, le BBC Monthey-Chablais s’est imposé logiquement (61-76) à l’issue d’un duel truffé d’erreurs techniques et de balles perdues. De retour dans l’élite après six années d’absence, Nyon aura été l’adversaire «idéal» pour une formation chablaisienne qui manque encore d’automatismes. Une situation logique au vu des nombreux forfaits auxquels elle a dû faire face.

LA CLÉ: CINQ PREMIÈRES MINUTES PARFAITES

Cette large victoire, les hommes de Pembele sont allés la cueillir grâce notamment à leur excellente entame des deux premiers «dix». En réussissant un 15-0 puis un 8-0, ils se sont rendu la tâche aisée face à un adversaire certainement tétanisé par l’événement. Impression confirmée par son coach Alain Attallah: «Nous avons manqué trop de tirs ouverts, sans doute à cause de la pression que se sont mise mes joueurs. On a creusé notre trou dès le départ puis nous n’avons pas su réagir.» Côté Montheysan, Patrick Pembele avait, lui, mis en place un plan de jeu qui a fonctionné: «Ils évoluaient à domicile. Notre but était donc de leur mettre d’entrée une grosse pression et d’ainsi éviter qu’ils prennent confiance par des paniers faciles. Nos quatre matchs de préparation à l’extérieur nous auront bien aidés à préparer celui-ci.»

LE CONSTAT: MONTHEY MAÎTRISE LES VELLÉITÉS ADVERSES

Les Sangliers n’ont jamais été menés, ni même inquiétés par la formation de la Côte. Notamment parce qu’ils ont su bien gérer leurs temps faibles. Le premier au second quart quand le score passa de 12-33 à 24-36, avant de reprendre le large avant la pause. Le deuxième lorsque les Vaudois amorcèrent un semblant de révolte via un 9-0 partiel lors du troisième quart (29-54, 38-54). «Nous avons eu de meilleures séquences offensives, mais elles furent trop courtes pour les faire douter», analysait amèrement Alain Attallah.

LE JOUEUR: NOÉ ANABIR DÉJÀ UNE ÂME DE LEADER

Promu capitaine et donc top-scorer en l’absence de Chad Timberlake, le joueur d’origine genevoise a fait preuve d’une impressionnante maturité pour son âge. «Je me suis senti très vite à l’aise», relevait la révélation de la soirée. «Le coach me demande d’être présent en attaque et en défense. J’aimerais devenir un leader sur le terrain, gagner tous les matchs mais surtout me mettre au service de l’équipe et assumer mes responsabilités.» Ses quatre saisons au sein de la ligue universitaire américaine (NCAA) lui ont permis de franchir un palier. «Aux USA, le jeu et plus athlétique mais peut-être moins physique qu’en Europe. Même si là-bas il y a moins de pression, c’est plus facile.»

L’ABSENT: MARVIN PROCHET NON QUALIFIÉ 

L’Américain a suivi la rencontre depuis le gradin. En possession de son permis de travail, il lui manquait encore sa licence pour enfiler le maillot montheysan, comme nous l’a confirmé Valère Bula (coordinateur des compétitions chez Swiss Basketball): «Le dossier de Monthey était incomplet, ce qui a retardé la demande de licence auprès de la fédération américaine. Celle-ci a été envoyée lundi dernier et n’a pas pu être reçue à temps.» Patrick Pembele, un brin agacé, parle «d’une mauvaise gestion du dossier par le club».

LES BLESSURES: DES NOUVELLES PLUTÔT RASSURANTES

Brunel Tutonda souffre d’une blessure à un ligament du pied. Ses  derniers examens laissent présager un retour dans quatre semaines, contre six initialement annoncées. Chad Timberlake a un léger problème de cheville. «Si ça avait été un match de play-off, il aurait joué mais j’ai préféré le ménager encore un peu. Il sera de retour le week-end prochain», rassure son entraîneur. Quant à Victor Desponds, il a repris les entraînements et pourrait être sur le terrain d’ici une à deux semaines au maximum.

61 BBC NYON (25)

76 BBC MONTHEY-CHABLAIS (45) 

ROCHER 600 SPECTATEURS. ARBITRAGE DE MM. HERBERT, MAZZONI ET DEMIERRE

Nyon: Cabot (6), Dufour (11), Ivanovic (0), Wolfisberg (14), Sane (8) puis Erard (2), Van Rooij (11), Hayman (2), Dubuis (2), Jotterand (5). Entraîneur: Alain Attallah

Monthey: Kessler (16), Moke (6), Dunans (13), Anabir (14), Jankovic (10) puis Fritschi (11), Rosenholtz (6), Entraîneur: Patrick Pembele

Notes: 18 fautes contre Nyon dont 5 à Dufour 36’06, 20 contre Monthey. Nyon sans N’Doye (pas qualifié) et Stevens (blessé), Monthey privé de Tutonda, Desponds et Timberlake (blessés) et Prochet (pas qualifié).

Au tableau: 5e 0-15, 10e 9-20, 15e 15-33, 20e 25-45, 25e 31-54, 30e 40-59, 35e 44-68, 40e 61-76

Par quart: 1er 9-20, 2e 16-25, 3e 15-14, 4e 21-17