BBC Monthey Chablais | Le BBC Monthey-Chablais reprend sa marche en avant!
2295
post-template-default,single,single-post,postid-2295,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais reprend sa marche en avant!

Le BBC Monthey-Chablais reprend sa marche en avant!

Le Nouvelliste, par Adrien Délèze, de Boncourt, 30.10.19, 22:50

Sur le parquet de Boncourt mercredi soir, le BBC Monthey-Chablais a réagi avec orgueil à sa défaite du week-end en s’imposant 63-79, sans se mettre réellement en danger.

Face à un BC Boncourt en net manque de confiance, Chad Timberlake et ses coéquipiers ont su attendre patiemment leur heure. Celle-ci est arrivé en fin de deuxième quart. À ce moment-là, les Sangliers ont pris définitivement le commandement, sans laisser aux Jurassiens l’espoir de revenir dans ce match, où ils s’imposent finalement 63-79. Un match qui a confirmé l’assise défensive montheysanne mais qui a aussi laissé entrevoir de nets progrès dans la circulation offensive du ballon.

LE TOURNANT: MONTHEY FAIT COULER BONCOURT EN TROIS MINUTES

Qui des locaux ou des visiteurs allaient craquer le premier? Voilà la question que l’on se posait durant toute la première partie du match. Était-ce le très jeune Monthey et son manque d’expérience ou était-ce le fébrile Boncourt qui cherche encore son basket en ce début de saison. La réponse est tombée après la 17e minute de jeu, lorsque les Sangliers ont fait grimper l’écart à + 7, alors que jusque-là, celui-ci avait été de +3 au maximum. «Je suis vraiment fiers du comportement défensif des gars dans les moments-clés de ce match et celui-là en fait partie», souligne Patrick Pembele, entraîneur des Chablaisiens. Face à un Boncourt qui séchait offensivement, la meilleure défense du championnat a parfaitement joué le coup en contre – grâce notamment à un Chad Timberlake roublard comme jamais – amenant la marque à 30-43 à la mi-match.

L’HOMME: DUNANS, UNE ÉTOILE SUR COURANT ALTERNATIF

En première mi-temps, l’Américain a été étincelant offensivement: précis aux shoots, facile en un contre un et aérien sous le panier. Oui mais voilà, dans un match sous tension, attaquer ne suffisait pas et Patrick Pembele l’a fait comprendre à son mercenaire à plusieurs reprises. Après avoir manqué d’attention défensive sur deux shoots de Karl Cochran, T.J Dunans a eu droit à quelques minutes sur le banc pour réviser l’ordre de ses priorités. «Il a eu quelques oublis, mais lorsque je le rappelle au banc, c’est aussi pour lui permettre de souffler et il a encore un peu de peine à le comprendre. Mais, il a tout de même limité Ford à trois points en première mi-temps, tout n’est pas a jeté.»

LA LEÇON: LES ERREURS DU WEEK-END ATTÉNUÉES

Dimanche dernier, face à Union Neuchâtel, le BBC Monthey-Chablais avait également pris les devants dans le deuxième quart. Mais il avait surtout perdu une partie – voire la totalité – de ses bonnes habitudes et repères durant les vingt minutes suivantes. Cette fois-ci, si les Jurassiens ont tout de même fait mine de revenir dans cette rencontre à l’entame du troisième quart, les Chablaisiens ont su limiter la casse, en se maintenant au minimum à +7. «Le scénario n’est tout de même pas le même que celui de dimanche», commente Chad Timberlake. «Mentalement, nous avons su garder notre concentration et c’est peut-être ça la grande différence.»

L’ANECDOTE: VLADIMIR RUDZICIC EN 6E HOMME

Le volcanique entraîneur du BC Boncourt, successeur de l’Hérensard Romain Gaspoz, avait une fois de plus les jambes qui démangeaient mercredi soir. Si de la voix le Serbe a été plutôt discret, on l’a senti au bord de l’éruption à plusieurs reprises. D’un bout à l’autre du match, l’ancien coach de Vevey avait au minimum une basket, quand ce n’était pas les deux, sur l’aire de jeu.

 25
Comme le nombre de points inscrits par Chad Timberlake
Douze en première mi-temps, treize en deuxième, en plus d’être brillant à la distribution et réaliste dans ses prises de shoots, le vétéran a été d’une constance bluffante.

 

63 BC BONCOURT (30) VS 79 BBC MONTHEY-CHABLAIS (43)

Salle polyvalente de Boncourt, xxx spectateurs. Arbitrage de MM. Pillet, Stojcev et Jeanmonod.

Boncourt: Cochran (13), Kozic (12), Ford (13), Monteiro (12), Chatkevicius (9). Puis: Seylan (0), Savon (4), Landerbergue (0), Willbourn (0). Entraîneur: Vladimir Rudzicic.

Monthey: Timberlake (25), Kessler (0), Dunans (20), Anabir (13), Jankovic (7). Puis: Prochet (5), Desponds (0), Moke (0), Tutonda (7), Fritschi (2). Entraîneur: Patrick Pembele.

Notes: 17 contre Boncourt, 21 fautes contre Monthey. Boncourt sans Fongué (blessé), Monthey au complet. Kozic pour Boncourt et Timberlake pour Monthey sont élus «meilleur joueur».