BBC Monthey Chablais | Une première chute sur son parquet pour le BBC Monthey-Chablais!
2216
post-template-default,single,single-post,postid-2216,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Une première chute sur son parquet pour le BBC Monthey-Chablais!

Une première chute sur son parquet pour le BBC Monthey-Chablais!

Le Nouvelliste par Gregory Cassaz  27.10.19, 19:37

Crucifié dans les dernières secondes par Union Neuchâtel dimanche soir, le BBC Monthey-Chablais subit son premier revers de la saison à domicile (69-70). 

Le choc au sommet de la cinquième ronde de championnat a tenu toutes ses promesses. Alors que Monthey a fait la course en tête durant les trois premières périodes,Neuchâtel a passé l’épaule pour la première fois en début de dernier quart-temps. Les deux équipes se sont alors livrées à un véritable chassé-croisé d’une haute intensité.

Un mano a mano  qui a fini par sourire à des visiteurs qui, sur un tir à bonus de Bryan Colon à trois secondes de la sirène finale, ont crucifié les Montheysans sur leur parquet. Et infligé par la même occasion la première défaite de la saison à Monthey au Reposieux, lui qui avait remporté ses deux premières parties à la maison.

LE COUAC : MONTHEY SUR COURANT ALTERNATIF

Monthey et Neuchâtel se tenaient de proche après un quart. Avec deux grosses défenses, Valaisans et Neuchâtelois partageaient même une parfaite égalité avant de revenir sur le parquet. Et c’est là que Monthey a pris ses distances. Ou qu’il a cru les prendre… Alors qu’Union a dû attendre… quatre minutes dans le deuxième quart afin de signer ses premiers points, les Chablaisiens avaient déjà onze unités de plus au compteur à ce moment de la rencontre. Ou comment passer de 14-14 à 25-14 dans un départ tonitruant. «Et là, on aurait dû tuer le match. Or on a mal joué dans le troisième quart et manqué de constance sur le quatrième quart. On a mal attaqué en deuxième mi-temps», analyse Victor Desponds.  «Alors oui, on a été crucifié dans les dernières secondes. Mais le match, on le perd avant», regrette encore le joueur montheysan.

LE CONSTAT : ERREURS DE JEUNESSE PAYÉES CASH

Des hésitations sous son propre panier et devant celui d’Union, une distribution plus brouillonne : il n’en fallait pas davantage pour que Monthey voie son avance fondre comme neige au soleil dès le troisième quart. Si la jeunesse du groupe chablaisien est incontestablement un atout dans la vitesse de jeu et l’exécution, elle peut aussi parfois se retourner contre lui. Tel a été le cas dans ce choc au sommet. «On a  fait trop de conneries», admet Victor Desponds. «Ce qui nous a vraiment fait mal, ce sont nos 19 pertes de balles. On est jeunes. Ce genre de match doit nous aider à progresser», ajoute Patrick Pembele.

LA SATISFACTION : DANS LE BON WAGON

Monthey peut retirer du positif de son match. Et notamment la confirmation qu’il n’est pas largué dans ce championnat. «On a été si proches de Neuchâtel. On aurait aimé offrir la victoire à notre public qui nous a vraiment poussés», confie Patrick Pembele. «En ce moment, on est dans le wagon du milieu. En tout cas pas derrière. A nous de poursuivre le travail pour accrocher le wagon de tête.»

LES GESTES : LES CAVIARS DE TIMBERLAKE

Chad Timberlake a régalé le public. Et ses camarades. En plus de ses treize points personnels, l’Américain de Monthey a démontré toute l’étendue de son talent en offrant des caviars venus d’un autre monde pour mettre ses coéquipiers dans des situations plus que favorables. Ces gestes n’ont pas suffi à Monthey.

L’HOMME : INTENABLE BRYAN COLON

Il a été un poison permanent pour les Montheysans. Avec ses 26 points, Bryan Colon a presque fait couler à lui tout seul ses adversaires. «On l’a bien trop laissé marquer», peste Victor Desponds. «C’est clairement lui qui a fait pencher la balance en fin de match en faveur de Neuchâtel», constate l’entraîneur montheysan Patrick Pembele.

LA SUITE : AU CHAUDRON AVANT LA PAUSE

Monthey n’aura pas le temps de trop repenser à cette courte défaite. Ce mercredi soir, les hommes de Patrick Pembele sont en effet attendus au Chaudron pour y affronter le BC Boncourt. Les Chablaisiens pourront ensuite respirer quelque peu, eux qui reprendront le chemin du championnat que le samedi 9 novembre prochain.