BBC Monthey Chablais | Une première réussie au Reposieux pour le BBC Monthey-Chablais
2200
post-template-default,single,single-post,postid-2200,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Une première réussie au Reposieux pour le BBC Monthey-Chablais

Une première réussie au Reposieux pour le BBC Monthey-Chablais

Le Nouvelliste 06.10.2019, 18:30

Dans une salle qui ne leur a pas toujours réussi la saison dernière, les Montheysans ont facilement pris la   mesure de Swiss Central sur un score de 80 à 49.

Le BBC Monthey-Chablais ne devait pas rater sa première au Reposieux et il a rempli son contrat. En s’imposant sur un score de 80 à 49 face à Swiss Central, les Sangliers s’offrent un départ parfait dans ce championnat avec deux victoires en deux matchs. Si défensivement, les jaune et vert ont été à leurs affaires, il leur reste encore passablement de travail offensif pour passer un cap.

LA BONNE NOUVELLE: DES DÉBUTS VICTORIEUX AU REPOSIEUX

«Peu importe l’adversaire, gagner ce premier match à la maison était le plus important», affirme Patrick Pembele, le coach des jaune et vert. «Nyon et Swiss Central sont des équipes que nous devrons laisser derrière nous pour atteindre nos objectifs.»

Une victoire importante donc, d’autant plus que sur les deux dernières saisons, les Montheysans n’avaient été maîtres sur leur parquet qu’à 15 reprises en 29 matchs; soit légèrement plus qu’un match sur deux. Une statistique loin d’être reluisante, quand on connaît l’importance d’évoluer devant son public dans le championnat suisse. «J’avais ce souvenir du Reposieux de la saison passée dans un coin de ma tête», confesse l’entraîneur. «Mais je suis soulagé après cette première réussie.»

LE RETOUR: VICTOIRE DESPONDS ENFIN À LA MAISON 

Eloigné des terrains pendant près de six mois et de Monthey depuis de longues saisons, Victor Desponds a vécu un double retour au jeu dimanche. «Je n’ai pas ressenti d’appréhension particulière à revenir ici, je ne l’ai pas pris comme une pression», confie le principal intéressé. «Par contre, après plusieurs mois de rééducation, j’étais heureux de pouvoir rejouer.» Un plaisir qui s’est ressenti dans l’engagement du joueur qui est même allé chercher un panier sur un effort solitaire en toute fin de rencontre.

LA DÉFENSE: RICKY PRICE MUSELÉ   

Le top-scorer des visiteurs a vécu une fin d’après-midi très compliquée au Reposieux. En première mi-temps, le meneur américain a tenté sept shoots et aucun d’eux n’a atteint la cible. La faute à une certaine maladresse mais aussi et surtout, au travail et au sérieux défensifs des Montheysans. «Les joueurs ont été réceptifs au travail effectué durant la semaine et aux consignes défensives», lance un Patrick Pembele ravi. «Il y a eu des choses très intéressantes, des choses que je n’avais pas vues face à Nyon.»

Pour l’anecdote, le top-scorer lucernois a terminé la rencontre avec sept points, dont les deux premiers ont été inscrits après la 25e minute de jeu.

LE CONSTAT: LES SANGLIERS SE CHERCHENT ENCORE

La volonté de jouer ensemble des Montheysans était bien présente, personne n’osera dire le contraire. Mais, cette volonté n’a pas toujours été récompensée par le réalisme nécessaire.

Si quelques mouvements collectifs intéressants – dont certains conclus de manière très aérienne par T.J Dunans – ont rythmé la rencontre, le déchet a été important.

Un déchet qui a pris l’ascenseur en fin de rencontre et à chaque fois que les jaune et vert ont laissé le tempo du match leur échapper. «De ce point de vue là, nous sommes encore en présaison», confesse l’entraîneur des Sangliers. «Il nous manque de l’intensité. Les mouvements sont les bons, mais un peu brouillons encore. Seuls la patience et l’entraînement nous permettrons d’avancer collectivement.»

BBC MONTHEY-CHABLAIS 80 (40)

Swiss Central 49 (27)

Reposieux: 400 spectateurs. Arbitrage de MM. Clivaz, Emery et Oberson.

Monthey: Kessler (1), Timberlake (9), Dunans (14), Anabir (16), Jankovic (11). Puis: Moke (7), Fritschi (7), Prochet (11), Desponds (2), Rozenholtz (0). Entraîneur : Patrick Pembele.

Swiss Central: Price (7), Saménas (5), Pluess (7), Zoccoletti (3), Phillips (11). Puis: Früh (2), Ngueyep (8), Jusovic (6), Obim (0). Entraîneur: Eric Danijel.

Notes: 17 fautes contre Monthey, 18 contre Swiss Central, dont cinq contre Saménas. Monthey sans Tutonda (blessé). Anabir pour Monthey et Philipps pour Swiss Central sont désignés meilleurs joueurs.