Le BBC Monthey-Chablais retrouve ses standards défensifs !
2401
post-template-default,single,single-post,postid-2401,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-2.5.4,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive
 

Le BBC Monthey-Chablais retrouve ses standards défensifs !

Le BBC Monthey-Chablais retrouve ses standards défensifs !

Adrien Délèze, Le Nouvelliste, 08.12.19, 11:05

Sur le parquet de Pully Lausanne, les Chablaisiens retrouvent le chemin de la victoire en s’imposant 66-78. Un résultat bon à prendre à l’approche de la fin du premier tour.

Qu’aurait donné cette rencontre si Montheysans et Vaudois s’étaient retrouvé quelques semaines plus tôt, alors qu’ils étaient tous deux en pleine bourre? On ne le saura jamais. Mais sans doute y aurait-il eu sur le parquet un peu plus de spectacle et de magie.

Avec deux équipes en quête de repères, cette partie n’a jamais atteint des sommets en termes de basket pur, mais elle a permis aux Sangliers de se rassurer.Après deux revers consécutifs, les jaune et vert s’imposent 66 à 78 et prennent une option pour la Coupe de la ligue. Deux nouvelles bonnes apprendre avant un déplacement crucial à Vevey le week-end prochain.  

« Il y a un vrai palier à passer dans la gestion de la balle. À l’entraînement déjà, nous devons être plus rigoureux. PATRICK PEMBELE, ENTRAÎNEUR DU BBC MONTHEY-CHABLAIS »

 

LE COUAC: TOUJOURS BEAUCOUP TROP DE PERTES DE BALLE

À l’heure de l’entre-deux initial, remporté par Noé Anabir, la balle atteint Chad Timberlake, rebondit sur sa main et finit sa course en touche. L’horloge affiche deux secondes d’écoulées dans cette rencontre et le BBC Monthey-Chablais enregistre sa première perte de balle; même si elle n’est pas comptabilisée comme telle dans les statistiques.

Des pertes de balle, il y en aura eu d’autres dans cette partie, beaucoup d’autres. La feuille de match en recense 20 au total, un standard habituel pour les Sangliers cette saison, mais bien en dessus de ce que l’on est en droit d’attendre d’une formation de l’élite. «C’est notre vrai problème, on en fait treize en première mi-temps», analyse un Patrick Pembele exaspéré. «Sans ça, on aurait pu plier le match bien plus vite et passer sans souci la barre des huitante points.»

Des erreurs individuelles, concédées souvent sous la pression adverse et parfois par manque de concentration, qui touchent tous les membres du cinq de base chablaisiens. T.J Dunans incarne ce mal; en première mi-temps, avec 17 minutes de jeu au compteur, l’Américain lâche la sphère à l’adversaire à 5 reprises. «Ce qui me dérange sur ce match, c’est que nous en avons perdues en refusant des shoots. Il y a un vrai palier à passer dans la gestion de la balle. À l’entraînement déjà, nous devons être plus rigoureux.» 

« 9 points inscrits durant le quatrième quart par Victor Desponds. Le Montheysan avait la main chaude et il a permis aux siens de se mettre définitivement à l’abri.« 

 

LA BONNE NOUVELLE: MONTHEY RETROUVE SA DÉFENSE

Les deux premières possessions vaudoises de cette rencontre se terminent au-delà des 24 secondes. Attentifs à chaque mouvement adverse et très agressifs, Marlon Kessler et ses coéquipiers réussissent l’entame parfaite sur le plan défensif.

D’ailleurs, hormis quelques sauts de concentration et un trou noir – encore un – en fin de deuxième quart, les Bas-valaisans écœurent l’armada américaine des Foxes. «Les maintenir en dessous des septante points sur ce match est une réussite», se réjouit l’entraîneur des jaune et vert. «Contrairement à notre offensive, nous avons de vraies certitudes en défense.»

Des certitudes qui ont cependant vacillé quelque peu durant le deuxième quart. Devant au tableau d’affichage avec un 28-37 peu avant la mi-temps, les Sangliers rejoignent les vestiaires avec un score déficitaire de 38-37.

«Je n’arrive pas à comprendre comment nous en arrivons là, peut-être que nous pensons que le match est plié et que nous relâchons la pression. Mais avec ce 10-0, j’ai senti le stress monté dans toute l’équipe.» Heureusement, le buzzer annonçant la mi-temps a mis fin à la dégringolade montheysanne. 

L’HOMME DU MATCH: MILOS JANKOVIC, SENTINELLE AU CŒUR DE LA MÊLÉE

Les intérieurs sont rarement des joueurs qui marquent les esprits, mais Milos Jankovic est assurément une des bonnes pioches estivales du BBC Monthey-Chablais. Samedi soir, le géant serbe a livré une performance en adéquation avec sa stature.

Défensivement, il n’a été que rarement pris à défaut par Jones et Calloway. Les deux Lausannois ont eu énormément de peine à le faire bouger et à sortir de son marquage.

Offensivement, Jankovic est toujours demandeur de ballons mais il est surtout capable de ressortir la sphère vers ses shooteurs et de ne pas s’obstiner à aller au panier à chaque reprise. À ce nouveau double-double – 11 rebonds et 16 points -, le Serbe ajoute une faculté à motiver et à rassurer ses coéquipiers. Géant. 

66 PULLY LAUSANNE (38) VS 78 BBC MONTHEY-CHABLAIS (37)

Salle Arnold-Reymond, 305 spectateurs. Arbitrage de MM. Michaelides, Herbert et Jeanmonod.

Pully Lausanne: Anderson (10), Pythoud (11), Laster (12), Louissaint (2), Calloway (14). Puis: Jones (11), Asase (0), Rodriguez (4), Hatch (2), Mobilia (0). Entraîneur: Randoald Dessarzin.

Monthey: Timberlake (12), Kessler (10), Dunans (10), Anabir (13), Jankovic (16). Puis: Tutonda (2), Desponds (9), Moke (4), Prochet (2). Entraîneur: Patrick Pembele.

Notes: 23 contre Pully Lausanne, 19 fautes contre Monthey. Pully Lausanne sans Conus (blessé), Monthey au complet. Calloway pour Pully Lausanne et Jankovic pour Monthey sont élus «meilleur joueur».

Par quart: 1er 16-18, 2e 38-37, 3e 12-22, 4e 16-19.

Au tableau: 5e 10-6, 10e 16-18, 15e 24-29, 20e 38-37, 25e 42-48, 30e 50-59, 35e 56-65, 40e 66-78.