BBC Monthey Chablais | Le coeur n’a pas suffi
2465
post-template-default,single,single-post,postid-2465,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Le coeur n’a pas suffi

Le coeur n’a pas suffi

David Chappuis

On joue depuis quinze minutes quand T.J Dunans se retrouve au sol, le jeu se poursuit sans interruption ce qui provoqua la colère de Patrick Pembele. L’entraîneur montheysan écopa de deux fautes techniques coup sur coup ce qui eut pour conséquence son éviction du banc.  Auparavant, le BBCMC avait, comme de mauvaise habitude, à nouveau mal entamé son match, 0-8. Résultat : après 1’20, le coach valaisan dû prendre son temps-mort le plus rapide de sa jeune carrière. Mais l’hôte se reprit rapidement pour faire jeu égal avec le leader jusqu’à la pause malgré les évènements cités ci-dessus, grâce à sa paire US Dunans-Timberlake. Ce dernier étant promu entraîneur ad-intérim dans l’urgence.

Au retour des vestiaires, les Chablaisiens continuèrent de titiller l’ogre fribourgeois parvenant même à égaliser sur un tir primé de Desponds, l’ex de la maison d’en face, 48-48. Malheureusement, ils ne parvinrent pas à passer devant car la formation olympienne sut immédiatement réagir sous l’impulsion de Pollard habile dans la provocation de fautes et qui enchaîna les lancers. Malgré cela, les Sangliers ne se firent pas décrocher, conservant toujours un espoir de retour, 56-59, 60-65, 69-73. Mais ils n’auront jamais pu prendre l’avantage et par conséquent mettre en danger les visiteurs. La faute à quelques pertes de balles mal venues et à un Dunans certes adroit mais un brin individualiste et monopolisant beaucoup trop le cuir. De plus sans entraîneur, la gestion des changements fut compliquée. Fribourg en profita pour creuser un écart qui au final sera sévère et qui ne reflète pas la physionomie de la partie.

Monthey-Chablais a tout de même montrer de belles choses malgré la défaite. Il a pu constater que face à une équipe du calibre de Fribourg le moindre faux pas, la moindre inattention se paie cash. Il saura sans doute en tirer les conséquences pour le duel du 1er février prochain où on espère que l’issu soit positive. En attendant, il se rendra à Bâle dimanche pour reprendre sa marche en avant. Face aux Alémaniques, il retrouvera son costume de favori.

BBC Monthey-Chablais – Fribourg Olympic 72 – 84 (38-45)

Notes : Reposieux 900 spectateurs Arbitres MM. Marmy, Pillet et Tagliabue. Monthey au complet, Fribourg privé de Louissaint et Touré (blessés). Dunans et Derksen élus meilleurs joueurs de leur équipe.

Fautes : 22 contre Monthey, 20 contre Fribourg. Antisportive à Anabir 15’21. Technique à Pembele 15’21 et Derksen 31’05. Expulsion de Pembele 15’21.

Monthey : Kessler 2; Timberlake 19; Dunans 24; Anabir 13; Jankovic 8 puis Moke 3; Prochet; Desponds 3; Tutonda. Entraîneur : Patrick Pembele

Fribourg : Derksen 20; Pollard 13; Gravet 7; Jurkovitz 12; James 10 puis Jaunin 6; Mbala 8; Garrett 8. Entraîneur : Petar Aleksic

Au tableau : 5e 10-17; 10e 20-30; 15e 28-35; 20e 38-45; 25e 48-52; 30e 58-63; 35e 67-71; 40e 72-84