BBC Monthey Chablais | Pour Monthey-Chablais, Fribourg est encore trop Olympic !
2497
post-template-default,single,single-post,postid-2497,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.9,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
 

Pour Monthey-Chablais, Fribourg est encore trop Olympic !

Pour Monthey-Chablais, Fribourg est encore trop Olympic !

David Chappuis, Clarens

Pour Monthey la marche Fribourg est décidemment encore trop haute. Comme lors de l’affrontement du 12 janvier dernier, mais encore plus hier après-midi, les sangliers auront tenu tête à cet adversaire. Hélas, ils ont une fois de plus craqué dans les dernières minutes, perdant leur concentration, leur mental mais surtout leur attaque qui restée beaucoup trop muette pour prétendre quoique ce soit. Résultat :  57-55 à quatre minutes du termes pour une marque finale de 72-57. Le constat chiffré du money-time en dit long sur le désert offensif traversé par les boys de Pembele sur le parquet du Pierrier. Face à une formation du calibre d’Olympic, ce genre de trou noir se paie cash même si au final le score reste sévère et ne reflète pas le duel.

Car oui le BBC Monthey-Chablais aura été à la hauteur de l’évènement durant une grosse partie de la rencontre, faisant très souvent jeu égal avec les Fribourgeois. Cela passa par une entame de match réussie même si ce sont les hommes d’Aleksic qui prirent les premiers leurs distances, 11-6, 17-10. Le réveil et l’adresse retrouvée d’Anabir au second quart permirent aux Chablaisiens de recoller via un 9-3 partiel (20-19) puis de prendre les commandes, 22-24 (14e). La suite sera un mano à mano entre les deux protagonistes jusqu’au coup de chaud de Derksen. 40-41 en faveur des jaune et vert, l’Américain enchaîna deux tirs primés redonnant l’avantage à son équipe, 47-41. Celui-ci augmenta ensuite pour passer la barre des dix unités, 57-46 (32e). A ce moment-là, la messe semblait être dite, définitivement. Mais les Montheysans ont du cœur et de la ressource et ils infligèrent un inattendu 9-0 pour venir souffler sur la nuque de Fribourg, 57-55. Le final, on le connaît, le passage à vide de trop qui donna la victoire à l’adversaire.

Maglré la défaite, le BBCMC a prouvé qu’il pouvait rivaliser les yeux dans les yeux avec la meilleure formation du pays durant trente-cinq minutes. S’il veut prétendre l’emporter début mars prochain en demi-finale de coupe suisse, il lui faudra être régulier sur tout un match. Mais surtout, il aura besoin de quatre étrangers performants, à savoir une paire Dunans-Jankovic plus adroite offensivement. Cela est aussi valable pour Vincent Bailey qui aura, d’ici là, quelques matchs de plus dans les jambes. Avec quatorze points au compteur, ce trio n’aura pas pesé en attaque. Heureusement, capitaine Timberlake a été au rendez-vous.

Fribourg Olympic – BBC Monthey-Chablais 72-57 (33-32)

Notes : Pierrier 1200 spectateurs Arbitres MM. Herbert, Marmy et Novakovic. Fribourg privé de Gravet et Touré (blessés), Monthey au complet. Derksen élu MVP de la rencontre.

Fautes : 24 fautes contre contre Fribourg, 19 contre Monthey dont 5 à Jankovic 39’24 et Desponds 39’27.

Fribourg : Derksen 19 ; Pollard 18 ; Mbala 6 ; Jurkovitz 16 ; James 3 puis Jaunin 3 ; Garrett 4 ; Aw ; Louissaint 3. Entraîneur : Petar Aleksic

Monthey : Kessler ; Timberlake 15; Dunans 4; Anabir 20; Jankovic 6 puis Bailey 4 ; Desponds 8 ; Tutonda ; Moke. Entraîneur : Patrick Pembele

Au tableau : 5e 6-6; 10e 17-14; 15e 24-24; 20e 33-32; 25e 40-39; 30e 51-44; 35e 57-53; 40e 72-57