Un match à oublier
3687
post-template-default,single,single-post,postid-3687,single-format-standard,theme-bridge,bridge-core-2.9.4,woocommerce-no-js,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-4,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.8,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
 

Un match à oublier

Un match à oublier

Le BBC Monthey-Chablais s’est incliné 103 à 70 sur le terrain du leader Spinelli Massagno. Si le retour au jeu de JaCori Payne n’a pas «tout» changé, il a assurément donné au BBCM un peu plus d’envergure.

C’est sous son impulsion que les Sangliers sont revenus à 4 petits points de Massagno. Avec 10 points durant ce seul quart, le meneur américain a relancé les actions des visiteurs.
Mais ciblé par la défense tessinoise et donc souvent contraint de ne compter que sur lui-même, il a aussi échoué à plusieurs reprises. Annoncé comme l’atout offensif numéro un des Chablaisiens, Payne a prouvé qu’il en avait la stature, encore faudra-t-il qu’il puisse retrouver son rythme et être mieux épaulé à l’avenir.

«On ne trouve toujours pas la solution loin de la maison, mais on a zéro excuse», commente le capitaine Marlon Kessler. «On a été trop naïfs, la concentration nous fait défaut dans ces moments importants.» A noter que Marko Mladjan a livré un match similaire à celui de son coéquipier. Sur les trois occasions à 3 points obtenues, le sniper tessinois a fait du 100%.

Il aura fallu seulement quarante-trois secondes de jeu pour qu’Amineyne Lakoju atteigne la barre des deux fautes. Avec un tel passif accroché au maillot et face à des clients tel qu’Uros Nikolic et Juwann James, l’intérieur chablaisien a très rapidement été rappelé au banc. En l’absence de Brunell Tutonda – toujours blessé -, c’est Denzel Tchougang qui a dû prendre la relève. L’intérieur suisse n’était évidemment pas taillé pour le job. Autre problème, très rapidement les fautes se sont accumulées pour de trop nombreux joueurs bas-valaisans. Tout en discrétion, Uros Nikolic a délivré une petite leçon de malice à tout un collectif en obtenant ni plus ni moins que sept fautes. «C’est face à de tels joueurs que l’on constate l’inexpérience de nos joueurs étrangers», concède Patrick Pembele. «Nikolic sait parfaitement quel joueur attaquer et comment s’y prendre.»
Bernex en Coupe, puis Nyon, Boncourt, Starwings et Lugano en championnat, s’il entend faire décoller sa saison, le BBC Monthey-Chablais devra s’y mettre dès la semaine prochaine. «Notre problème est que nous abandonnons dès que notre adversaire se détache, on manque d’expérience», martèle le coach des
Sangliers. Mais cette dernière ne s’acquiert pas du jour au lendemain.


Fiche du match : 
SE Nosedo
200 spectateurs
Arbitres: M.Clivaz, Tagliabue et Pillet
Spinelli Massagno : Martino (4), Kovac (20), M.Mladjan (20), Williams (5), Nikolic (16) puis James (10), Taylor (22), Veri (0), Facchinetti (0), Hüttenmoser (5), Tanackovic (1). Entraîneur: Robbi Gubitosa.
BBC Monthey-CHABLAIS : Payne (11), Le Sann (10), Kessler (2), Hayes (17), Lakoju (14) puis  Salman (9), Tchougang (2), Fritschi (3), Rentsch (0), George (2). Entraîneur: Patrick Pembele.
Notes: 16 fautes contre Massagno et 22 fautes contre Monthey. Massagno sans D.Mladjan (blessé). Monthey sans Tutonda (blessé).
Par quart : 1er 27-21, 2e 26-19, 3e 26-16, 4e 12-20.
Au tableau: 5e 14-8, 10e 27-21, 15e 39-32, 20e 53-40, 25e 69-50, 30e 79-56, 35e 95-60, 40e 103-70.
Texte : Adrien Délèze – Le Nouvelliste